Dette publique illégitime, austérité, crash social et féminisme

Publié le lundi  15 octobre 2012
Mis à jour le samedi  20 juillet 2013
par  Faugeron Daniel
popularité : 7%

Du 22 octobre au 8 novembre 2012, des militantes féministes européennes seront présentes dans une dizaine de villes françaises pour rencontrer les organisations locales de femmes. Elles seront à Paris le 22 octobre venant de Grèce, de Hongrie et d’Angleterre pour témoigner et construire un front
européen des femmes contre les mesures d’austérité.

JPEG - 218 ko Avec le Comité local Attac93Sud, elles animeront une réunion publique et des
rencontres avec des organisations féministes pour construire un mouvement européen de femmes contre la dette et l’austérité.

La dette et les mesures d’austérité imposées aux peuples d’Europe par la Troïka (Banque Centrale Européenne, FMI et Commission Européenne) frappent en premier lieu les femmes dans tous les aspects de leur vie.

  • Les suppressions d’emplois dans la fonction publique et l’explosion des emplois précaires (emplois courts,intérim, temps partiel imposés) concernent très majoritairement les femmes.
    Elles restent moins indemnisées au chômage que les hommes.
  • Le recul des prestations sociales, les coupes dans le domaine de la santé, impactent fortement la vie quotidienne des femmes. Avec leurs salaires, ce sont aussi les prestations sociales qui sont réduites ou supprimées. Ce sont elles qui suppléent aux carences de l’État.
  • Les réformes des régimes de retraite condamnent une part grandissante d’entre elles à une grande pauvreté (carrière incomplète, inégalité de salaires d’activité, décote, etc.)

Ce que leur offre la Troïka comme réponse à la crise, c’est la précarité et la pauvreté. C’est un recul de civilisation condamnant les femmes à perdre le peu d’autonomie financière et d’émancipation que leurs luttes avaient conquises.

La démolition systématisée de l’État social les confine à accroître le travail gratuit et non comptabilisé pour compenser les manques organisés de la protection sociale. Elles sont renvoyées à la sphère privée (mère de famille, femme au foyer), celle de la vie sociale leur devenant de plus en plus difficile d’accès.
Ces reculs civilisationnels favorisent le retour et l’amplification de l’idéologie patriarcale et sexiste.

La tournée des féministes européennes en France participe pleinement à lutter contre ce processus. Elle constitue une étape structurante vers la mise en place autant au niveau local qu’international d’un front uni des féministes contre ces politiques d’austérité socialement mortifères.

Elle favorise le renforcement du mouvement de masse de résistance active à la dette, et à l’austérité.
Cette tournée, un pas supplémentaire vers la construction d’un mouvement féministe populaire contre la
dette et l’austérité en Europe !
PNG - 111.8 ko


Documents joints

PDF - 278 ko

Commentaires

Agenda

<<

2019

 

<<

Novembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
28293031123
45678910
11121314151617
18192021222324
2526272829301
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois