Le mouvement anti-CPE n’est pas fini

Vers des États généraux pour l’avenir des jeunes
Publié le mardi  16 mai 2006

par  Jean-Paul Engélibert
popularité : 10%

Le 13 mai, une intersyndicale de salariés, étudiants et lycéens a décidé de lancer des Etats généraux pour l’avenir des jeunes. A suivre et relayer : le mouvement anti-CPE et anti-précarité n’est pas fini. Ci-dessous, le message de Gérard Aschieri, Secrétaire général de la FSU, posté à l’issue de la réunion.

La réunion intersyndicale d’hier a abouti à un accord de FSU, CGT,
Solidaires, UNEF, UNL et FIDL
pour organiser des États Généraux pour l’avenir des jeunes. Ils seront
lancés par une initiative
publique à Paris (sans doute dans une université) le 10 juin.
Celle-ci prendra la forme d’ateliers autour de 4 thèmes (emploi ; formation
 ; autonomie ; droits) et
d’au moins une plénière lançant un appel à débattre au plan local : l’idée
est d’organiser ensuite
(et notamment à partir de la rentrée) des débats au plan local destinés à
confronter les points de
vue et à faire émerger des propositions. Un rassemblement national fin
octobre ou courant novembre pourrait conclure le processus.
Nous avons convenu d’essayer d’élargir la liste des organisations et nous
écrivons ensemble aux
autres membres de l’intersyndicale à 12 pour leur proposer d’organiser avec
nous ces États Généraux.

En tout état de cause notez le 10 juin sur vos agendas : il faudra réunir à
Paris quelques centaines
de militants.

Gérard Aschieri, secrétaire général de la FSU.

Nous, ATTAC 93 Sud, ajoutons : quid de la participation d’ATTAC à cette initiative ?


Commentaires

Agenda

<<

2018

 

<<

Juillet

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
2526272829301
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois