Déclaration du CA d’Attac 93 Sud (Montreuil - Rosny-sous-Bois) réuni le 6 juillet

Publié le samedi  8 juillet 2006

popularité : 19%

Montreuil, le 6 juillet 2006

Le Conseil d’administration d’Attac 93 Sud (Montreuil, Rosny-sous-Bois), réuni ce jeudi 6 juillet à 19 heures, après avoir pris connaissance de la déclaration du Conseil d’administration d’Attac France, réuni le 24 juin, déclare :

1) être dans l’impossibilité de savoir si les élections au CA d’Attac ont été entachées de fraude, mais constater le trouble dans lequel le doute pesant sur ce scrutin jette l’association tout entière - les conditions de dépouillement à elles seules suffiraient à invalider ce vote ;

2) considérer qu’un CA élu dans de telles conditions n’est pas légitime, ne peut siéger et doit donc se limiter à expédier les affaires courantes et assurer la publication du Manifeste 2007 jusqu’à ce que de nouvelles élections, qui doivent avoir lieu au plus tôt, mettent en place un nouveau CA reconnu par toute l’association ;

3) que pour cette raison, le CA formé le 17 juin ne devait pas élire de président, que le président élu dans ces conditions doit démissionner, qu’à défaut de le faire il se rendra responsable de conflits internes qui menacent l’existence même d’Attac ;

4) que le vote des adhérents d’Attac pour une présidence collégiale soit suivi d’effet dès l’élection du nouveau CA ;

5) que le travail de la commission électorale composée de huit membres doit être effectué dans la plus grande transparence et ses conclusions soumises aux adhérents ;

6) exercer la plus grande vigilance devant le processus d’ « assemblées d’adhérents à l’échelle départementale, régionale ou interrégionale, organisées conjointement par le CA et les comités locaux concernés » et veiller en particulier à ce que ces débats ne puissent déboucher sur une tentative d’instrumentalisation des comités locaux ;

7) encourager tous les adhérents d’Attac à poursuivre la réflexion sur les statuts et le fonctionnement de notre association dont nous éprouvons aujourd’hui plus que jamais les limites.
La désorganisation des adhérents conduit à des élections opaques et dépourvues de sens pour la plupart.
À titre d’exemple, nous demandons que le siège mette en place un réseau qui permette aux Comités locaux de publier leurs déclarations sur le site d’Attac, outil qui nous apparaît indispensable.


Commentaires

Agenda

<<

2019

 

<<

Décembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
2526272829301
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois