Attac France : "L’existence du site et de la liste AVENIRDATTAC est un sujet extrêmement grave"

Conseil d’administration d’Attac
Publié le vendredi  24 novembre 2006

popularité : 10%

Aux adhérents d’Attac

Chères amies, chers amis,

La campagne électorale en cours au sein de notre association a pris un tour inquiétant. Après la fraude qui avait entaché le vote de juin dernier, une opération déloyale d’une autre nature est en cours.

Toute campagne électorale est encadrée par des règles collectives qui permettent une information équilibrée des électeurs. Cet équilibre n’est jamais absolu, mais ces règles permettent d’en limiter les imperfections. Pour les élections en cours, la communication nationale vers les adhérents s’effectue par le bulletin Lignes d’Attac, par la liste électronique Informons et par le site Web ; cela selon des règles offrant une égalité d’accès entre les différents candidats et permettant d’éviter une surabondance de communication.

Ce cadre collectif a été rompu unilatéralement par le groupe « Avenir d’Attac » dont sont issus les candidats se référant au texte « Avenir d’Attac : pour une Attac de seconde génération. ». En effet, ce groupe envoie des messages électoraux vers la plupart des adresses d’adhérents enregistrées dans le fichier national d’Attac qu’il a réussi à se procurer. « Avenir d’Attac » crée par là même un déséquilibre au détriment des autres candidats, membres actifs et membres fondateurs, respectueux des décisions collectives et n’ayant pas accès aux adresses enregistrées dans le fichier des adhérents.

Qui plus est, les messages de la liste « Avenir d’Attac » ne permettent pas de droits de réponse. Ces messages constituent une propagande à sens unique qui entre en contradiction avec les règles du débat démocratique, notamment dans une organisation d’éducation populaire. Cette propagande a pour premier objectif de discréditer une composante d’Attac, en particulier sur la base de raccourcis et d’affirmations allant jusqu’à contredire des données objectives (nombres, noms de personnes…).

Le Conseil d’administration vous alerte sur ce déséquilibre de la communication électorale et sur le risque de propagation de contrevérités nuisibles au mouvement social.

Le futur Conseil d’administration doit être totalement légitime. Il paraît donc important que non seulement les règles électorales soient respectées par toutes et tous, mais aussi que la participation aux élections soit importante. C’est pourquoi le Conseil d’administration appelle les adhérents à voter massivement.

Le Conseil d’administration d’Attac Le 23 novembre 2006


Commentaires

Agenda

<<

2019

 

<<

Septembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
2627282930311
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30123456
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois