Compte rendu CA Attac 93 Sud du 18 mai 2007

Publié le samedi  26 mai 2007

par  Faugeron_redac, Kermarrec Bruno
popularité : 14%

Présents :

Jean Paul Engélibert, Daniel Faugeron, Serge Garbay, Bruno Kermarrec, Béatrice Paul, Sophie Pavillard-Hottier, Delphine Perréard, Taner Talet

Selon ordre du jour :
1/ Les élections présidentielles
2/ Atelier d’économie du samedi 9 juin 2007 : le « Jeu de l’île »
3/ La fête de fin d’année d’Attac : le 9 juin 2007 en soirée
4/ Fête de la ville au Parc Montreau
5/ Organisation d’un débat sur la libéralisation de l’électricité


1/ Les élections présidentielles

Le bureau est bien sûr attristé par les résultats des élections présidentielles ; s’ensuit une longue discussion, dont le compte rendu ne reprend que les principaux points.

Plusieurs membres du bureau estiment que les mots de droite et de gauche entraînent désormais des confusions, et que la vraie ligne de partage passe entre les libéraux et leurs adversaires. On se demande s’il ne faudrait pas parler exclusivement de « libéraux » et d’« antilibéraux ».

Jean-Paul Engélibert pense que dans la situation nouvelle créée par l’élection de N. Sarkozy et l’échec de la gauche antilibérale, ATTAC pourrait retrouver la dynamique qui l’a portée à ses débuts car son rôle de mouvement-d’éducation-populaire-tourné-vers-l’action est plus que jamais nécessaire. Depuis mai 2005, on avait pu croire que d’autres mouvements allaient prendre le relais. Nous venons de constater l’échec des tentatives qui allaient en ce sens. Aujourd’hui, Attac est presque la seule organisation assurant un travail critique à sortir indemne des échéances électorales et peut se retrouver, sans l’avoir voulu, au centre des préoccupations. C’est pourquoi Attac devra assumer ses responsabilités et prendre une part non négligeable dans la définition d’un projet de société.

Daniel Faugeron fait remarquer que les « jeunes » d’aujourd’hui n’ont pas connu les luttes pour les acquis sociaux. Pour eux tous ces acquis semblent évidents. Ils ne mesurent pas le risque de les voir tous disparaître petit à petit sous les coups de boutoir du libéralisme forcené.

Le comité doit trouver de nouvelles façons de communiquer ses idées ; des façons plus ludiques ; des façons plus pragmatiques ; en posant des questions simples et en y apportant des réponses concrètes.

Puis le bureau évoque la question des sondages. Chacun s’accorde pour dire que ce sont les sondages qui font les candidats, que les sondages formatent les esprits. Les sondages sont donc un instrument pervers à double tranchant. Ainsi les sondages ont assuré les candidatures de Sarkozy au sein de l’UMP et de Royal au PS ; ils ont fait la popularité du candidat Bayrou.

Ainsi quatre axes de travail ressortent de la discussion :

  • Rédiger des argumentaires simples pour contrer les clichés de la droite (clichés enracinés même dans certains esprits de gauche !). Par exemple sur le thème : « Travailler plus pour gagner plus ».
    De nombreuses catégories de travailleurs ne peuvent pas rentrer dans cette logique :
    • les cadres payés au forfait
    • les employés a temps partiel pour qui les employeurs n’auront pas plus de travail
    • les quotas actuels d’heures supplémentaires ne sont déjà pas atteints ;
  • Travailler sur les représentations ; par exemple opposer des idées préconçues du style : la droite travaille pour les privilégiés et la gauche pour les défavorisés ;
  • Travailler sur un projet de société en abordant les thèmes de fonds sous forme d’ateliers ;
  • Trouver des formes différentes d’interventions : quiz, théâtre, happening ……

2/ Atelier d’économie du samedi 9 juin 2007

Ateliers animés par Daniel Rome
Prochain atelier le 9 juin : le « Jeu de l’île »
Le prochain atelier d’économie aura lieu le samedi 9 juin de 14h30 à 19h à la Maison de quartier Gérard Rinçon, 30 rue Ernest Savart, 93100 Montreuil

Voici une présentation du jeu de l’île organisé au cours de l’après-midi.
N’hésitez pas à vous inscrire au préalable, par courriel à Delphine Perréard

Faites le savoir à vos relations. VENEZ NOMBREUX POUR QUE LE JEU SOIT RÉUSSI !!!

Le jeu de l’île

Cette situation a pour objectif de mettre en scène de façon vivante, dans trois régions différentes d’une île (qui pourraient être trois pays différents d’une région du monde) le croisement complexe de données de réalité (climat, géographie, ressources agricoles et minières) et de données de production (matérielles et humaines). Des phases de temps scandent le jeu. Des jetons figurent les besoins essentiels pour vivre (nourriture, vêtements, logement, outillage). Mais le plus important est comment et quoi se décide dans chaque région pour VIVRE. Et donc deviennent essentielles les analyses et choix faits dans chaque région (pays) en relation ou non avec les autres. L’enjeu est donc en définitive, par le vécu du jeu, de dégager des analyses concernant les contradictions objectivement incontournables, entre principes et actions, entre données « économiques » et données humaines, entre court terme et long terme et donc entre les dimensions sociales, économiques, politiques.

3/ La fête de fin d’année d’Attac : le 9 juin 2007 en soirée

L’atelier d’économie du 9 juin se terminera de manière festive avec tous les adhérents d’ATTAC et leurs amis autour de plats et boissons que chacun aura apportés et en plus on chantera avec l’accordéon diatonique …
Le bureau pense lancer des invitations auprès des personnes :

  • du siège Attac France
  • du collectif unitaire Montreuillois
  • des adhérents de Bagnolet
  • des autres comités avec qui nous avons collaboré cette année (Centre Est ,94 Nord, 77,…)

4/ Fête de la ville au Parc Montreau

Le comité Attac 93 Sud sera bien sûr présent pour aller à la rencontre des adhérents.

Questions techniques et logistiques

Horaire à choisir : 14h00 - 23H00
Pas de restauration
Demande d’un branchement électrique sur le stand

5/ Organisation d’un débat sur la libéralisation de l’électricité

Il s’inscrit dans le cadre de la phase finale de libéralisation du marché de l’électricité prévue pour le 1er juillet 2007, libéralisation à laquelle Attac est opposée.

Ce débat aura lieu salle Marcel Cachin, jeudi 14 juin, à l’issue de la projection du film de Gilles Balbastre EDF : les apprentis sorciers
 ; le débat sera animé par Christiane Marty du Conseil scientifique d’Attac.

Une pétition est à signer et à faire signer à l’adresse suivante : www.petition-elecgaz.org

Visitez le site Internet dédié à l’information du public sur ce sujet :
www.local.attac.org/marchew

À noter :

Dans le cadre de cette ouverture au marché des tarifs de l’électricité et du gaz, les particuliers vont être démarchés dans les mois à venir afin de changer d’opérateur ; les offres ne manqueront pas d’être alléchantes ; mais pour combien de temps ? (cf. Le tract d’Attac) Répondre à ces offres c’est passer au tarif dérégulé. Ce passage est irréversible. Par ailleurs rappelons que cette libéralisation entraînera à court terme une augmentation significative du prix de l’électricité et du gaz. Ce sont encore les plus démunis qui seront donc les plus touchés !

ATTENTION : si GDF vous propose de vous fournir de l’électricité (en plus du gaz) sachez que vous sortez du tarif régulé de l’électricité !
De même réfléchissez bien avant de vouloir acheter de « l’électricité verte ». Pour vous aider à vous forger une idée lisez les articles de Christiane Marty L’électricité verte : un créneau bien exploité et l’opinion de Patrick Behm d’Énercoop.


Commentaires

Agenda

<<

2019

 

<<

Juin

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
272829303112
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois