Lycée Jean-Jaurès et CPE

Intervention de la police lundi 13 mars
Publié le mardi  14 mars 2006

popularité : 17%

Communiqué de presse des sections SNES, FO, SUD, CNT
du lycée Jean-Jaurès de Montreuil

A la suite de l’intervention de la police ce lundi 13 Mars à 8h00 pour dégager l’entrée du lycée Jean-Jaurès bloquée par les lycéens, des professeurs du collège et lycée Jean-Jaurès présents sur les lieux déclarent être extrêmement choqués que la force ait pu être utilisée contre une action pacifique : des matraques ont été sorties et des lycéens se sont retrouvés à terre.

Les professeurs du collège et du lycée Jean-Jaurès de Montreuil renouvellent leur solidarité avec les lycéens mobilisés contre le CPE et déclarent inadmissibles de telles réactions de la part des représentants de l’Etat.

à Montreuil, le 13 Mars 2006
JPEG - 47.1 ko


Communiqué de presse de la section du Parti Communiste de Montreuil

Objet : Réaction contre l’utilisation des forces de
l’ordre contre les lycéens de Jean Jaurès.

Le Parti Communiste de Montreuil condamne l’utilisation des forces de l’ordre pour empêcher les lycéens du lycée Jean Jaurès d’organiser les mobilisations contre le Contrat Première Embauche.
Ce matin, les lycéens qui n’ont pas été convaincus par
les arguments du premier ministre s’organisaient devant les grilles du lycée lorsque les policiers sont venus pour les disperser.
Nous soutenons les lycéens et tous les jeunes qui se battent légitimement contre ce contrat qui va augmenter la précarité de tous. C’est le CPE qu’il faut évacuer, pas les jeunes.
Nous appelons tous les jeunes et les moins jeunes à se
mobiliser de plus en plus pour gagner le retrait du CPE. Nous serons dans la rue le samedi 18 mars avec les syndicats salariés et tous les jeunes pour faire plier De Villepin.
JPEG - 57.1 ko


COMMUNIQUÉ AUX PARENTS D’ÉLÈVES AUX ENSEIGNANTS ET PERSONNEL DE L’ÉTABLISSEMENT

Communiqué de la direction de la cité scolaire Jean Jaurès
concernant la situation du lundi 13 mars 2006.

Le vendredi 10 mars, la direction de la cité scolaire Jean Jaurès a convenu avec les responsables du commissariat de Montreuil que des forces de police soient présentes le lundi 13 mars 2006 à 7 heures du matin - au plus tard - pour éviter le blocage des accès de l’établissement . L’objectif de la direction était de maintenir l’établissement ouvert , faire en sorte que la rentrée se déroule dans le calme et que la sécurité de tous soit assurée.

Le lundi 13 mars 2006, la police étant absente à l’heure convenue, les lycéens ont bloqué les entrées avec du matériel d’un chantier proche.
Les policiers sont arrivés à 7 heures 30 et , à 8 heures, au moment où les collégiens et les lycéens étaient massés nombreux sur le parvis, les policiers ont dégagé l’entrée et ont violemment bousculé les élèves.

Devant les risques de dégradation de la situation, la direction a fait savoir au commandant de police présent qu’elle était opposée - et qu’elle l’a toujours été - à des interventions violentes à l’égard des élèves. La proviseure a pris la décision de fermer l’établissement.

Michèle Amiel
La proviseure

JPEG - 52.4 ko

Plus d’infos sur la réunion anti-CPE prévue mercredi 15 mars à Montreuil


Commentaires

Agenda

<<

2019

 

<<

Octobre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
30123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois