Identification et surveillance, quels enjeux pour nos démocraties ?

Conférence-débat au Centre Pompidou, samedi 17 janvier
Publié le mardi  6 janvier 2009
Mis à jour le samedi  17 janvier 2009
popularité : 20%

Passeport biométrique, base EDVIGE, multiplication des caméras de surveillance, utilisation de puces RFID dans des objets de la vie quotidienne (Navigo, Velib) ou pour suivre les criminels en liberté surveillée. Les mesures d’identification, de fichage et de surveillance des individus par des techniques de plus en plus sophistiquées se multiplient, principalement justifiées par la nécessité de lutter contre le terrorisme, le crime organisé, l’immigration clandestine, la fraude à l’identité, mais aussi par la mise en place de nouveaux services.

L’identification, le fichage et la surveillance des citoyens par l’État ou par d’autres institutions publiques ou privées n’est pas nouveau mais, avec le développement des transports, des technologies de l’information et de la communication, et la mondialisation, on assiste depuis une trentaine d’années, à des changements très profonds dans ce domaine, accélérés depuis les attentats du 11 septembre.

Nécessaires du fait de l’ampleur des dangers menaçant les sociétés démocratiques, pour les uns, ces évolutions apparaissent pour d’autres comme le prélude à l’instauration d’une société totalitaire semblable à celle imaginée par Orwell dans 1984.
Elles appellent le débat :
Quels sont les enjeux (politiques, sociaux, économiques, etc.) réels de ces politiques d’identification et de surveillance à l’échelle nationale et transnationale ?
Quelle est leur efficacité contre les dangers dont elles sont censées nous protéger ?
Surtout, quelles sont les garanties qui peuvent être apportées pour les libertés et les droits des individus ?

http://www.centrepompidou.fr/Pompid...

Le 17 janvier 2009 de 11h00 - 20h30 Entrée libre - Petite salle

Introduction : 11h-11h15

Philippe Charrier

Histoire socio-politique de l’identification et de la surveillance : 11h-13h

  • Histoire de l’identité en France : 11h15-11h45
    Vincent Denis, maître de conférences en histoire, université de Paris 1
  • Du papier à la biométrie : identifier les individus : 11h45-12h15
    Pierre Piazza, maître de conférences en sciences politiques, université de Cergy-Pontoise
  • Histoire de la surveillance : 12h15-12h45
    Sébastien Laurent, maître de conférences habilité en histoire contemporaine, université de Bordeaux 3 et Science-Po Paris

Conférence : 14h-14h30

  • Identité, identification et surveillance : enjeux à l’heure de la biométrie
    Ayse Ceyhan, docteure en sciences politiques, enseignante à l’Institut d’études politiques de Paris

Table ronde : 14h30-16h30

  • Enjeux des politiques d’identification et de surveillance
    Introduction et animation : Michel Alberganti, journaliste au Monde et producteur à France Culture
    Christian Aghroum, commissaire divisionnaire, chef de l’Office central de lutte contre la criminalité liée aux technologies de l’information et de la communication
    Marcel Gauchet, philosophe et historien (sous réserve)
    Armand Mattelart, professeur émérite à l’université de Paris 8
    Laurent Bonelli, Maitre de conférences Université Paris X - Nanterre
    Jean-Claude Vitran, responsable du groupe de travail "Libertés et informatique" à la Ligue des droits de l’homme

Conférences : 16h45-18h15

  • Enjeux économique, industriels et financiers des nouvelles technologies d’identification et de surveillance : 16h45-17h15
    Philippe Lemoine, Président-directeur général de Laser, membre du Conseil stratégique des technologies de l’information, et membre de la CNIL (sous réserve)
  • Technologies de sécurité et respect des droits et libertés individuelles :
    quelle protection ? 17h15-17h4
    5
    Sylvia Preuss-Laussinotte, maître de conférences en droit public, directrice du master Droit des nouvelles technologies, université de Paris X
  • Victimes et complices : les individus face aux technologies d’identification et de surveillance : 17h45-18h15
    Thierry Rousselin, consultant en observation spatiale, spécialiste en application d’imagerie et cartographie spatiale (sous réserve)

Table ronde : 18h30-20h30

  • Identification, surveillance et libertés individuelles
    Introduction et animation : Michel Alberganti, journaliste au Monde et producteur à France Culture
    Anastassia Tsoukala, maître de conférences habilitée à l’Université de Paris XI
    Un représentant de la CNIL
    Vincent Dufief, avocat au barreau de Paris
    Jérôme Thorel, de Privacy international, association organisatrice de Big Brothers Awards

Commentaires

Agenda

<<

2020

 

<<

Février

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
272829303112
3456789
10111213141516
17181920212223
2425262728291
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois