Compte rendu du 08 juillet 2010

Publié le mardi  13 juillet 2010
Mis à jour le mardi  20 août 2013
par  Karsznia Laurence
popularité : 6%

Compte rendu du CA d’Attac 93 Sud du 08 juillet 2010, 19h00

Étaient présent-e-s :

Pierre Boucher, Daniel Faugeron, Serge Garbay, Bruno Kermarrec, Samuel L’Orphelin, Daniel Rome.

Excusé-e-s : Pierre Aucouturier et Béatrice Paul.
Invitées : Laurence Karsznia et Françoise Wasservogel

.Ordre du jour :

  • Bilan de la fête
  • Point financier avec Serge
  • Notre plaquette retraites
  • Perspectives pour la rentrée

1/ Fête du 26 juin
Le bilan de cette journée est globalement positif. La coopération entre Attac et la Fase, co-organisateurs de cette fête, s’est bien passée. Le CA indique d’ailleurs que la Fase a particulièrement bien pris en main le déroulement de la journée.On note que 300 personnes environ sont passées entre l’après-midi et la soirée. Beaucoup ont participé aux manifestations proposées : Débat sur l’eau, rencontres avec les différentes associations présentes, spectacle musical, bal folk, etc. De nombreuses organisations étaient présentes à cet évènement :

  • Association pour la mise en régie publique de l’eau, présidée par JC Oliva
  • Les Amis de la Terre
  • Les Sans papiers de Manpower
  • Le PS
  • Le Parti de Gauche
  • Le NPA
  • Paroles de gauche
  • Le journal Backchich
  • Montreuil Palestine
  • Sud-Solidaires

Le CA regrette toutefois la faible participation des adhérents d’Attac 93 Sud.
La vente des goûters, repas et boissons a permis de réaliser un bénéfice qui sera réparti entre Attac et la Fase. Cette somme, non négligeable, sera utile à de nouveaux projets du comité.
Suite au message de Françoise Lamontagne qu’elle a envoyé sur la liste discuter, la veille du CA, Daniel R. rappelle les circonstances qui ont amené à organiser la fête avec la Fase seulement : lors du CA de mars, l’idée d’organiser une fête de fin d’année a été évoquée. La date initialement retenue était le 6 juin. Or la Fase avait elle-même prévu un événement similaire le 13 juin. Les membres du CA ont donc proposé de contacter toutes les forces de gauche montreuilloises afin qu’elles se rassemblent pour organiser une fête commune le 26 juin.
Voir extrait du CA : « Le 26/06/10 Attac 93 Sud prévoit d’organiser sa fête annuelle en collaboration avec d’autres organisations montreuilloises. Lieu : Centre Armand Gatti. Daniel (Rome) et Bruno participeront aux réunions de préparation  ».
Attac n’a reçu que peu de réponses des organisations politiques et syndicales. Seule la Fase a répondu positivement. Par ailleurs, il apparaît que cette organisation n’est pas un parti politique.
Pour autant, les questions de Françoise L. sont légitimes et le CA tient à réaffirmer que sa position reste inchangée. Notre souhait n’est aucunement de s’allier à telle ou telle organisation politique ou de véhiculer son message. L’idée est plutôt de fédérer toutes les forces de gauche et de permettre rencontres, débats… Trop souvent les énergies se dispersent parce que chaque organisation veut « défendre son pré carré ! »Samuel rappelle pourtant que cette convergence est possible, comme l’a montré le forum Urgence Climatique et Justice Sociale. Pour répondre à Françoise L. et la rassurer, le CA propose que Daniel R. lui envoie un courrier sur la liste discuter pour réexpliquer ce qui vient d’être dit.

4/ Perspectives pour la rentrée
Dans le prolongement de la discussion précédente le CA enchaîne directement sur le point 4. De multiples questions sont soulevées, entre autres, sur le nombre de participants aux différents évènements proposés par le comité. Comment faire venir davantage de personnes, notamment aux Ateliers d’économie ? Comment faire venir les gens, autres que les militants ? Le but d’Attac étant d’éduquer le citoyen. Un débat s’engage :

  • sur l’appellation même de ces Ateliers. Certains termes peuvent « effrayer » tels que « économie » (peur d’un débat trop technique), « université » (dimension trop « intello ») etc.
  • sur les thèmes abordés. Au vu du succès rencontré lors des Ateliers sur la souffrance au travail ou le rapport au territoire, il semble important d’élargir les thèmes abordés, étant entendu qu’ils sont toujours liés à une problématique économique.
  • sur la façon dont sont menés ces Ateliers. Peut-on encore parler véritablement d’atelier ? Ne s’agit-il pas plutôt de conférences ? Ne faudrait-il à revenir à une forme qui permettrait aux participants d’être « acteurs » de ces ateliers ? Travail par petits groupes avant synthèse, transmission préalable de documents pour préparer l’atelier…

Au terme de ce très long échange, le CA retient les propositions suivantes :

  • Sauf meilleure idée, les Ateliers d’économie s’appelleront désormais les Ateliers d’Attac.
  • Une fois notre programme de l’année établi, il serait intéressant de contacter les associations de Montreuil (via les connaissances des uns et des autres) et de trouver des relais qui viendraient nous rencontrer. A la suite de quoi, ces personnes pourraient elles mêmes transmettre notre programme et l’envie de travailler ensemble auprès de leurs réseaux.
  • Outre les Ateliers d’Attac, le comité propose d’organiser un événement régulier sur le modèle suivant : un film (une pièce de théâtre ou un livre) suivi d’un débat puis d’un repas (chacun apportant un plat à partager).
  • Daniel R. contactera les responsables de l’Espace Comme Vous Émoi, pour savoir s’il est possible de programmer ces soirées là-bas. La fermeture définitive de l’Espace a été évoquée mais nous n’avons pas davantage d’informations pour le moment.
  • Le comité organisera un événement chaque mois (un soir de la semaine ; dates à définir en fonction du lieu d’accueil) : un film (ou pièce ou livre), un débat, un repas en alternance avec un Atelier d’Attac, un repas.

Propositions pour les Ateliers d’Attac :

  • Pierre Larrouturou : Travailler moins pour gagner plus. Penser le travail autrement.
  • La dette publique, une escroquerie intellectuelle.
  • Des solutions altermondialistes : les banques
  • Les retraites, le rapport au temps
  • Le plein emploi
  • Comment démonter la compétition ?
  • La place des femmes dans l’économie (les femmes et la crise) Rachel Silvera ?

Propositions pour un film, un débat, un repas :

  • Le livre La fin du courage, de Cynthia Fleury
  • Le film Mourir ? Plutôt crever ! de Stéphane Mercurio
  • Le film Cleveland contre Wall Street, de Jean-Stéphane Bron
  • Théâtre, plusieurs pièces intéressantes dans le programme du Nouveau théâtre de Montreuil
  • Théâtre, un projet sur le Comité invisible et l’Insurrection qui vient (à confirmer)

2/ Point financier

Serge confirme que la fête du 26 juin a permis de réaliser un bénéfice de 400 euros environ. Il fait un point rapide sur le nombre d’adhésions. Au premier semestre 2010, on compte 139 adhérents dans le département. Le chiffre reste stable par rapport à celui de l’an dernier, à la même époque (140 en juin 2009). Notre comité local compte à ce jour, 50 adhérents.
A noter que Françoise et Laurence sont adhérentes mais qu’elles n’ont pas réussi à être rattachées au comité local 93 Sud, malgré leurs demandes. Le rattachement automatique au comité de son lieu de résidence pose problème. Il serait important de pouvoir en reparler avec Attac.

3/ Notre plaquette retraites

Point non traité.

Autres infos :

Daniel F. indique qu’il y a actuellement 100 personnes sur la liste discuter et 50 autres sur la liste éco. Ce qui représente un nombre important de personnes informées des activités d’Attac par voie électronique.
D’autre part, il informe que le siège d’Attac quitte Montreuil pour s’installer 23 ter rue Voltaire, à Paris dans le 11e.

La séance est levée à 22h50, après avoir convenu que le CA se réunirait chaque 3e jeudi du mois.


Compte rendu du 08 juillet 2010

Documents joints

CA du 8 juillet 2010

Commentaires

Agenda

<<

2019

 

<<

Novembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
28293031123
45678910
11121314151617
18192021222324
2526272829301
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois