Pour sortir du piège de la dette publique

Publié le mercredi  28 décembre 2011
Mis à jour le lundi  26 décembre 2011
par  Attac France , Fondation Copernic
popularité : 21%

« Dénonçons tout de suite une idée reçue dont on nous rebat les oreilles à longueur de journée dans les médias : non, le budget d’un État ne peut pas être comparé au budget d’un particulier. Pour au moins deux raisons essentielles : un État peut dans une large mesure décider du montant de ses recettes par sa politique fiscale, et ses dépenses auront un impact sur ces recettes. Elles financent des infrastructures, des investissements, des salaires : le budget de l’État est un instrument de politique économique. La comparaison du budget de l’État avec celui des ménages est un exemple parmi d’autres de ces grossières manipulations qui ponctuent le discours « officiel » sur la dette. De sommets européens « exceptionnels » en plans d’austérité « urgents », la dette publique est devenue cet épouvantail, destiné à effrayer l’opinion publique et promouvoir des politiques régressives, en court-circuitant le débat démocratique. Les dépenses publiques, la protection sociale, les services publics, font ainsi l’objet d’attaques incessantes, alors que le problème est ailleurs (…). »

(La suite dans le document joint. Ce document est accessible en format A4, mais vous pouvez l’agrandir en A3 pour un meilleur confort de lecture.)

Ont participé à l’élaboration de ce document : Thomas Coutrot, Guillaume Etievant, Jean-Marie Harribey, Pierre Khalfa, Frédéric Lemaire, Marc Mangenot, Christiane Marty, Stéphanie Treillet.

Maquette : Eric Le Gall

Attac France / Fondation Copernic,
janvier 2012

Documents joints

Pour sortir du piège de la dette publique

Commentaires

Agenda

<<

2018

 

<<

Septembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
272829303112
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois