Accord de sécurisation de l’emploi : au profit de qui ?

Quand le MEDEF, le gouvernement et certains syndicats s’accordent sur le dos des salariés…
Publié le jeudi  7 février 2013
Mis à jour le samedi  9 février 2013
par  Faugeron Daniel
popularité : 10%

Le 11 janvier dernier, le MEDEF et certains syndicats signaient un accord « pour un nouveau modèle économique et social au service de la compétitivité des entreprises et de la sécurisation de l’emploi et des parcours professionnels des salariés ».

Cet accord marque une régression profonde pour les droits de tous les salariés. Avec la menace du chômage, le patronat veut avoir les mains libres pour contraindre les salariés à accepter n’importer quel emploi, ou pouvoir licencier plus facilement.

Alors que les licenciements massifs touchent de nombreuses entreprises (PSA, Goodyear…), le gouvernement entérine ces reculades en se mettant d’accord avec le MEDEF.

Mais la loi qui peut retranscrire cet accord n’est pas encore votée.

Quels enjeux pour les salariés dans cet accord ?

Comment résister à la casse de tous les droits sociaux ?

Le Collectif Clacladette vous invite à en débattre
le mardi 19 février, à 19 h,
à la salle Comme Vous Émoi, 5 rue de la Révolution (M° Croix de Chavaux ou Robespierre)

Avec Laurent Garrouste [1], juriste en droit du Travail, membre de la Fondation Copernic, et des syndicalistes de la CGT, la FSU et Solidaires


Clac la dette - Montreuil

[1Laurent Garrouste est co-auteur de l’analyse de la Fondation Copernic intitulée « Plus de flexibilité pour le patronat et plus de sécurité pour le patronat » cf. sur notre site : L’accord MEDEF-CFDT, un accord « donnant-perdant » pour les salariés : l’ANI décrypté 


Commentaires

Agenda

<<

2017

 

<<

Octobre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
2526272829301
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois