Des militants anti-OGM démontent les plaques de députés UMP

Publié le mercredi  4 avril 2007

popularité : 17%

Plusieurs membres de la Confédération paysanne et du Collectif des Faucheurs volontaires de l’Aveyron ont dévissé symboliquement lundi les plaques de deux députés UMP de leur département, pour dénoncer "leur inutilité" dans le dossier des OGM, selon des correspondants de l’AFP.

Les plaques des députés Yves Censi et Jacques Godfrain ont été enlevées respectivement à Rodez et Millau. Celle de l’autre député UMP, Serge Roques, l’avait été vendredi à Villefranche-de-Rouergue.

Les deux plaques de Rodez et Villefranche-de-Rouergue ont été déposées par les "dévisseurs" à la préfecture lundi matin. Celle de Millau, dont l’enlèvement a donné lieu à une brève échauffourée avec la police, a été remise à la sous-préfecture.

Les militants entendaient par ce geste dénoncer la récente publication par le gouvernement de décrets réglementant les cultures et les essais d’OGM en France pour se mettre en conformité avec une directive européenne, sans aucun débat au Parlement. "Cela prouve que les députés ne servent à rien", ont affirmé les militants anti-OGM. 

Ils ont indiqué par ailleurs que le courrier qu’ils avaient envoyé à tous les députés français pour les sensibiliser sur l’urgence d’un débat national sur les OGM n’avait reçu qu’une seule réponse à ce jour : celle du député PS du Gers, Philippe Martin.

Le 02/04/2007 à 15h25


Commentaires

Agenda

<<

2019

 

<<

Août

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
2930311234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930311
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois