Pour une gestion publique de la distribution de l’eau

Réunion organisée par le Collectif unitaire montreuillois pour une alternative de gauche
Publié le samedi  11 octobre 2008

par  Faugeron Daniel
popularité : 12%

À Montreuil, et ailleurs, citoyens, usagers de l’eau, associations, organisations politiques, continuons et amplifions la mobilisation.

L’avenir du plus important syndicat des eaux français et européen, le Sedif, qui dessert plus de 4 millions de Franciliens, doit se décider dans les toutes prochaines semaines. Et à l’approche de cette échéance, la bataille continue à faire rage entre les partisants d’une gestion publique et ceux de la délégation à la richissime multinationale Véolia.

Les initiatives des partisants d’une gestion publique ont été particuliérement nombreuses ces derniéres semaines.Ainsi, s’appuyant sur un nouveau rapport de l’association de consommateurs « UFC Que Choisir » qui révèle une surfacturation de 90 millions d’euros, des collectifs et associations locales, dans plus d’une vingtaine de communes, sont allés à la rencontre des usagers pour leurs présenter les enjeux et leurs proposer de signer la pétition demandant une gestion publique de l’eau.

À bagnolet, à St Ouen, à St Denis, mais aussi à Massy-Palaiseau, à Vitry, à Clamart et dans de nombreuses autres communes, des milliers de pétitions demandant aux élus de prendre position en faveur d’une gestion publique ont été signé et porté dans les municipalités.


À Montreuil, en huit jours, dans les marchés, dans les quartiers, ce sont plus de 650 signatures qui ont été recueillis par le collectif de Montreuil pour une gestion 100% publique de l’eau (voir sa plateforme commune en pièce jointe), et porté, en délégation, à la municipalité le 23 septembre dernier.

Au sujet de la municipalité d’ailleurs. Nous recevons avec satisfaction le fait que la majorité municipale veuille s’engager concrètement dans la bataille pour une gestion publique de l’eau. Les propositions de Dominique Voynet et de Claire Compain pour une délibération du conseil municipal marquant la position de la ville d’une part, et leurs souhait d’organiser un débat public, et nous ajouterons citoyens, d’autre part, ne peuvent que rencontrer notre approbation. Nous pensons également, et en toute modestie, que cet engagement municipal est aussi le signe que la mobilisation citoyenne et populaire pése dans ce débat public, ce qui ne peut que nous encourager à poursuivre et à faire grandir la mobilisation des usagers.

Remercions aussi ici, l’engagement du groupe communiste du conseil municipal qui a offert sa tribune dans le « Montreuil Dépêche Hebdo » au collectif pour une gestion 100% publique de l’eau, et a, par la voix de Stéphan Beltran, porté nos revendications lors d’une question orale au conseil municipal du 25 septembre 2008.

La lutte pour une gestion 100% publique de la distribution de l’eau par le SEDIF requiert l’engagement du plus grand nombre, nous invitons donc tous ceux qui le souhaitent à participer à la prochaine réunion du collectif de Montreuil le mercredi 15 octobre prochain à 20h30 salle Résistance, 50 avenue de la Résistance.

Pierre Vila


Collectif unitaire montreuillois pour une alternative de gauche

Commentaires

Agenda

<<

2018

 

<<

Juin

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
28293031123
45678910
11121314151617
18192021222324
2526272829301
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois