Compte rendu du CA du 7 décembre 2016

Publié le samedi  7 janvier 2017

par  Attac93Sud
popularité : 14%

 

Présents : Robert, Daniel, Laurence, Serge, Thierry, Patrick, Paul, Mirella, Lucie, Florian, Philippe V., Philippe F.

Proposition d’organiser une réunion prochaine sur la situation politique et sociale actuelle, lors des vacances de Noël.

1) Bilan de la soirée TAFTA-CETA 17/11/16

Le débat est en ligne, très intéressant. Mais très « endogame », des jeunes étaient présents, ainsi qu’Ensemble, mais plutôt « entre soi ». Manquaient des gens du PC, du Parti de Gauche : où sont les orgas politiques ?
La communication est perfectible, il faut anticiper davantage la diffusion de l’information.
Distinguer la sensibilisation vis-à-vis des partis et orgas politiques (qu’est-ce qui bloque ?), et la communication plus large (grand public).
Soirée globalement réussie vu les disponibilités des uns et des autres, sur un sujet peu « vendeur ». Il faudrait étayer les solutions, les façons d’agir, et sortir du « à quoi bon ? ». La sensibilisation se fait aussi au moment de la communication (tractage).

Comment améliorer la communication :

  • Développer l’affichage
  • Etoffer les modalités d’actions
  • Partager la vidéo : mails, réseaux sociaux (FB-> à faire), Démosphère, agenda Attac IDF
  • Couvrir davantage les actions, éventuellement en direct (Periscope)
  • Développer les soirées projection-débat
  • Agir auprès des politiques (Conseil municipal)
  • Rallier davantage les autres orgas politiques
  • Publier dans le Montreuillois (pas évident)
  • Laisser des documents en bibliothèque, en mairie, dans les cafés, librairies, Conquête du Pain
  • Dresser une liste stratégique de lieux où tracter / déposer des documents
  • Donner du sens aux actions, donner des orientations
    Pour les impressions, privilégier la Maison des Associations plutôt que le Siège.

2) Action d’occupation du 10/12/16

Pourquoi ? La BNP a encore 200 filiales dans les paradis fiscaux, utiliser l’argent de l’évasion fiscale pour la santé !
Importance d’anticiper, de préparer, d’avoir un niveau d’information égal sur cette action. Pour l’heure, ce n’est pas le cas.
La communication sur l’action s’est diluée, certains relançant des fils de conversation : il faut rester sur un seul fil de mails !

L’action : NB : Non violente, pas de dégradations !

  • Douze personnes se sont déclarées à ce jour
  • Deux personnes doivent, dès le début, présenter l’action au directeur d’agence : non-violente, expliquer le sujet
  • Deux personnes doivent être prêtes à accueillir la police : des médiateurs qui ne doivent pas se présenter comme « responsables »
  • Deux personnes pour bloquer les portes
  • Trois personnes mobiles à l’intérieur et à l’extérieur de l’agence, pour habiller l’agence, tracter et présenter l’action aux gens

3) Cantines bio

Présentation de Mirella :
Maternelles et primaires = 7 000 repas par jour sur Montreuil pour 100 000 habitants. Montreuil est en régie privée.
Pour avancer dans nos actions il serait bon de se mettre en contact avec, notamment, le Collectif des Lilas : « Pas d’usine, on cuisine » qui a réussi le passage au bio en circuit court. On note également l’existence du : « Guide des circuits courts » édité par le Ministère de l’Agriculture, du collectif « Les pieds dans le plat ». On peut utilement consulter en ligne le magazine « Un plus bio » qui propose également « Le guide pratique des parents » (téléchargeable) à destination des parents d’élèves mais qui fournit des pistes intéressantes. A conseiller également la lecture de « Quand les cantines se rebellent » qui présente beaucoup d’exemples de municipalités ayant remunicipalisé les cantines en bio… notamment Grande Synthe où le prix des repas n’a pas augmenté.
A noter qu’à Montreuil le prix de revient du repas est de 13 euros, contre moins de 10 euros en moyenne.

Questions :
Quel est le montant reçu par la caisse des écoles ?
Comment poser le débat dans tous les lieux publics où des repas sont distribués ?
Développer une campagne sur l’alimentation des enfants, pour ensuite faire le lien avec les accords Sodexo et les accords de libre-échange.
Ne pas se contenter de plaider pour le bio, sans dire comment on y arrive et que ça peut ne pas être cher !

Actions :
Réunion de la « commission restauration collective » de Montreuil le 12 décembre à 18h, pour décider des menus à venir
Regarder le DVD la « La face Bio de la République » http://cooperativedhr.fr/index.php/2013-10-14-12-21-43

Un slogan possible : « Le bio, c’est pas que pour les bobos »
Discours permettant de rapprocher le coût du bio de ses bénéfices réels en termes de santé : coût direct / coût indirect

Mirella : travail de veille, contact avec le collectif des Lilas et Grande Synthe.

4) Planning travail 1er trimestre

04/04/16 : journée mondiale contre l’évasion fiscale => sujet à travailler !
09/01/16 : procès de John Palais à Dax
04/03/16 : salle disponible pour un après-midi / soirée au Théâtre de Montreuil sur la situation en Grèce
Cycle sur la démocratie au Centre dramatique national => possibilité d’une action ?

12/01/17 : prochain CA
Assemblée Générale à organiser
Deux problématiques :

  • Aucune action prévue pour le 1er trimestre 2017 ?
  • Quid du renouvellement du CA, et des adhérents ?

Idée :
« Tirer les rois de la finance » : le 25/01/17, type d’action à définir (location de salle possible)

5) Questions diverses

Mardi 13/12/16 : Soirée Linky, avec les Castors Bio, en présence de Guy Pirinelli
Samedi 10/12/16 : présentation du film de Vincent Glenn, à partir de 18h, en présence d’Aurélie Trouvé => possibilité de tenir une table Attac


Agenda

<<

2017

 

<<

Septembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
28293031123
45678910
11121314151617
18192021222324
2526272829301
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois