Assemblée générale 2010

Publié le jeudi  11 février 2010
Mis à jour le dimanche  14 mars 2010
par  L’Orphelin Samuel
popularité : 10%

4 février 2010

Présents :
Pierre Nouzarede, Leïla Navaï, Daniel Faugeron, Serge Garbay, Béatrice Paul, Daniel Rome, Pierre Aucouturier, Bruno Kermarrec, Samuel L’Orphelin, Jean-Paul Vezard, Delphine Perréard, Pierre Boucher

Ordre du jour

  • Présentation du rapport moral
  • Présentation du rapport financier
  • Présentation du rapport d’activités
  • Votes et Quitus
  • Renouvellement du Conseil d’administration et désignation du nouveau bureau
  • Perspectives pour l’année 2010

1. Présentation du rapport moral par Daniel Faugeron, co-président

Depuis la dernière Assemblée Générale, le comité local s’est trouvé dans une situation de transition après le départ de Jean-Paul Engélibert. De nouveaux militants se sont aussi joints au comité.
Enfin, Daniel considère qu’il n’a pas pu donner toute l’énergie nécessaire à son poste de co-président et qu’il n’a pas pu participer pleinement à toutes les activités, du fait de son engagement dans des activités syndicales.
Ceci fait donc pour le comité une année en pointillé. Le site du comité a d’ailleurs vu le nombre de publications diminuer fortement. En revanche, les listes de discussion fonctionnent bien et sont bien animées par quelques contributeurs réguliers. Suite à la difficulté de réagir sur certains sujets (notamment les questions liées à l’utilisation de l’agent orange pendant la guerre du Vietnam), Daniel juge que le comité a intérêt à cibler ces domaines d’intervention pour les actions à venir. Pour autant, les sollicitations en lien avec l’actualité sont multiples et il va falloir sélectionner.
Suite au départ de Jean-Paul Engélibert et au manque de temps de Delphine, les relations avec les autres acteurs de Montreuil ont aussi été réduites. Il est essentiel de relancer le partenariat avec le Méliès en contactant Serge Fendrikoff et en établissant une relation claire avec Stéphane Goudet. Pour cela, il sera nécessaire de définir un référent dans le comité et des objectifs explicites. Il peut être intéressant de se rapprocher d’Alain Dordé pour discuter de la programmation et de projection commune avec les Amis de la Terre.
Pour terminer, les ateliers d’économie restent et continuent d’être une valeur sûre. Cette activité est un pilier du comité local.

2. Présentation du Rapport financier par Serge Garbay, trésorier

Serge a rappelé les différents éléments comptables de l’année 2009. L’année se termine avec un solde excédentaire de 2 149,22€, supérieur à celui de 2008. Les avances faites au siège ont été remboursées.Cet excédent est signe d’une bonne gestion comptable du Comité mais il révèle aussi la diminution des dépenses, liées à la diminution des activités en 2009. Par ailleurs, le nombre d’adhérents au comité local a quasiment été divisé par deux dans la même année.

Par ailleurs, le comité local dispose toujours de l’argent qu’il doit reverser à certains autres comités locaux du 93. Parmi ces comités, un certain nombre sont inactifs et n’ont donc pas retiré les versements effectués par Serge, en chèque. Les chèques ayant une validité d’un an, tous les chèques versés avant 2009 et non retirés ne sont donc plus valables.Le comité local devra donc décider dans les mois qui viennent du devenir de ces versements :

  • fusionner avec d’autres comités locaux, comme l’a fait Michel Lamboley dans d’autres communes du 93 ;
  • reverser cet argent au siège d’Attac France ;
  • l’utiliser pour nos activités propres ;
  • garder cet argent et le reverser aux comités locaux, si ceux-ci décident de se reconstituer.

Le comité a évoqué la possibilité de questionner le siège à ce sujet. Toutefois, le siège risque de nous retourner la question car il est possible qu’il ne souhaite pas s’immiscer dans les affaires des comités locaux.Il est donc envisagé de poser la question lors de la prochaine Commission Nationale des Comités Locaux, qui aura lieu les 13 et 14 février, si un membre du comité peut être présent.

3. Présentation du rapport d’activités par Daniel Faugeron, co-président

Daniel a rappelé succinctement les activités détaillées dans le rapport.

  • Ateliers d’économie
  • Film sur Noam Chomsky
  • Conférence sur l’Agent Orange
  • Tenue d’un stand au parc des Beaumonts
  • Campagne sur la privatisation de la poste (mobilisation réussie malgré l’échec de la campagne)
  • Projection de « Capitalism : a love story » de M.Moore. Annulée mais suite à négocier avec le Méliès.

4. Votes et Quitus

Parmi les 12 personnes présentes, 11 ont pu participer au vote. Aucune procuration n’est parvenue au comité.Le rapport moral a été voté à 11 voix pour, 0 abstention, 0 voix contre. Le rapport d’activités a été voté à 11 voix pour, 0 abstention, 0 voix contre.Le rapport financier a été voté à 11 voix pour, 0 abstention, 0 voix contre.

L’ensemble du Conseil d’Administration a présenté sa démission, qui a été acceptée par l’ensemble des votants.

5. Renouvellement du Conseil d’administration et désignation du nouveau Bureau

Dix personnes se sont présentées pour renouveler le Conseil d’administration :

  • Leïla Navaï,
  • Daniel Faugeron,
  • Serge Garbay,
  • Béatrice Paul,
  • Daniel Rome,
  • Pierre Aucouturier,
  • Bruno Kermarrec,
  • Samuel L’Orphelin,
  • Delphine Perreard,
  • Pierre Boucher.

Tous les candidats ont été élus avec 11 voix pour, 0 abstention, 0 voix contre.

Les co-présidents, Daniel Faugeron et Delphine Perreard n’ont pas souhaité renouveler leur mandat. Leïla Navaï n’a pas souhaité renouveler son mandat de secrétaire.

Le conseil d’administration procède à l’élection de son bureau.

Sont élus à l’unanimité :

  • Président : Daniel Rome
  • Trésorier : Serge Garbay
  • Secrétaire : Bruno Kermarrec

Serge Garbay et Daniel Rome auront la signature des divers comptes ouverts pour le comité local.

Par ailleurs, il a été décidé que la liste de diffusion du CA serait limitée aux seuls membres actuels du CA pour éviter tout problème et clarifier la prise de décisions.

6. Perspectives pour l’année 2010

Pour commencer l’année, Samuel a proposé que le comité change de banque pour quitter la banque postale et s’orienter vers une banque plus éthique de type NEF ou Crédit Coopératif. Ce changement permettrait de se mettre en phase avec la campagne « Je change ma banque ou je change de banque » lancée par les Amis de la Terre et relayée par ATTAC.
Serge se renseigne auprès du Crédit Coopératif pour obtenir les papiers nécessaires. Ce sera aussi l’occasion de renouveler les signatures des personnes compétentes pour signer les chèques.Il a ensuite été décidé de fixer un jour et un horaire précis pour les prochaines réunions du CA.
Ces réunions devraient donc se faire le 1er jeudi de chaque mois de 19h à 21h, ce qui donnerait les dates suivantes :

  • jeudi 11 mars
  • jeudi 1er avril : il faudrait commencer à préparer la fête d’ATTAC à partir de cette réunion si nous voulons mettre en place un événement ambitieux. Cette fête pourrait se dérouler le samedi 12 juin chez Armand Gatti. Leïla se renseigne pour réserver la salle.
  • jeudi 6 mai
  • jeudi 3 juin

Enfin, Daniel Rome a profité de l’AG pour dresser le nouveau programme des ateliers d’économie et proposer les sujets suivants :

  • en mars : intervention de Pierre Khalfa sur les retraites ;
  • en avril : intervention sur les sans-papiers ;
  • en mai : intervention de Christian Laval sur la réforme des lycées et la volonté du gouvernement de démanteler le système éducatif ;
  • en juin : intervention sur les réformes de l’hôpital et de la santé.

L’idée de Daniel Rome est d’avoir un fil conducteur au cours des différents ateliers qui serait la refondation néolibérale et comment elle intervient dans tous les éléments de la vie publique. Ces ateliers permettraient aux participants d’acquérir des outils de compréhension et d’analyse des politiques néolibérales pour pouvoir mieux les critiquer.

Il a aussi été proposé de travailler sur la réforme de la justice qui est un sujet d’actualité. Suite à cela, nous avons remarqué que certains des sujets traités : retraite, sans papiers, réforme des lycées sont aussi des sujets d’actualité.

Il va donc falloir distinguer l’organisation des ateliers et celle de conférences/débats. Les conférences permettraient de mieux traiter des sujets brûlants et de faire participer un public plus nombreux alors que les ateliers fonctionnent plutôt avec un public régulier mais restreint.

Traiter des sujets d’actualité dans des conférences publiques est aussi un moyen d’attirer du monde et de faire connaître ATTAC. Dans cette optique, Bruno suggère que nous traitions de l’écologie. Le sujet, étant toutefois vaste, il est nécessaire de définir précisément la question posée et la porte d’entrée, en essayant de mettre en avant les spécificités de l’analyse d’ATTAC. Ce sujet pourrait être abordé en traitant de la taxe carbone, de la gratuité des services publics ou de la construction.

Le secrétaire de séance
Samuel L’Orphelin


Commentaires

Agenda

<<

2019

 

<<

Septembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
2627282930311
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30123456
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois